Bambou

Production annuelle d’une bambusaie adulte : 100 à 150 m3 à l’hectare, selon les variétés, de 5000 à 25 000 bambous à l’hectare.

Une bambusaie atteint sa maturité 8 à 12 ans après sa plantation selon les variétés et les régions. Puis tous les ans, parfois même tous les six mois, pousse une nouvelle génération, en 5 semaines, de bambous de taille adulte, qu'il faudra exploiter au bout de trois ou quatre ans, afin qu'ils soient mûrs. Pendant cette période le bambou s'épaissit, réduisant son vide intérieur, en gardant son diamètre du premier jour.

Nous assurons les éclaircies et la coupe.

Les bambous mûrs sont prélevés pendant quatre mois de coupe, d’octobre à mars.

L’utilisation du bambou comme filtre dépolluant sert déjà pour  des stations d’épurations naturelles à rejet 0.

Son utilisation sur des surfaces polluées par des métaux lourds, doit être un axe de recherche fondamentale pour permettre la réappropriation des espaces industriels, souvent abandonnés par le coût exorbitant de la dépollution que demande une réhabilitation par des procédés classiques connus, non issus d’une phytoremédiation.

Le bambou sera la matière première de notre futur, il donnera son énergie éternelle pour dépolluer la planète poubelle.

Trop de forêts disparaissent chaque minute sur cette planète qui est la nôtre.

La seule solution rapide, efficace, utile et naturelle pour une reforestation de la planète, c’est le bambou.

Pour contribuer à réduire les gaz à effet de serre, et ainsi créer des débouchés économiques pour des pays en recherche de diversification industrielle d’avenir, innovante et issue de la biomasse.

AUJOURD’HUI, d’après le Programme des Nations Unies pour l' Environnement (PNUE), seules subsistent 250 variétés réparties sur 2000 km2; La déforestation anéanti cette herbe aussi. ci-dessous : REPARTITION MONDIALE DU BAMBOU en 1980, 1200 variétés réparties sur 200000 km2.